Articles > Les Elus de Gauche (en Meuse, en Europe) > Ville de Commercy > Journal de la section

  Articles populaires  
  Popularité 100 % : Enquête PISA : le choc des inégalités n’est pas une fatalité  
  Popularité 100 % : Lutter contre la désertification médicale  
  Popularité 99 % : Appel à manifester le 05 décembre 2019  
  Popularité 99 % : Réforme des retraites - Où en sommes nous ?  
  Popularité 99 % : Conseil municipal de Bar-le-Duc - 19 décembre 2019  
  Popularité 79 % : 2ème rencontre Centre-Ville : du 07 au 16 Août 2019  
     

Rentrée scolaire, trop c’est trop ! Quand l’état se désengage de ses missions …

Rentrée scolaire, trop c’est trop ! Quand l’état se désengage de ses missions …

« Pourquoi est-il nécessaire d’avoir fait cinq années d’étude après le bac pour changer des couches et surveiller la sieste ? » Nous dit Xavier DARCOS ministre de l’éducation. Supprimons l’école maternelle puisqu’elle sert à rien ! Mais que fait-on des enfants de 2 à 5 ans ? On les met à la crèche, on les fait garder par la nounou ? Qui paye ? Les parents ? Les communes ?

Plus de classe le samedi matin et de l’aide personnalisée après la classe pour les enfants les plus en difficulté. Malheureusement on n’a pas prévu de transport pour raccompagner ces enfants quand ils n’habitent pas dans la ville (ou le village) de leur école. Qui paye ? Les parents ? Les communes ? Le département ?

Vers la fin du service départemental de l’éducation nationale en Meuse (15 postes supprimés l’an passé et des services transférés à d’autres départements : les bourses et les examens). Qui paye les trajets pour se rendre dans ses services ? Les administrés ?
Sans compter les charges déjà transférées depuis quelques années au département. Par exemple, la gestion des personnels non enseignants des collèges et lycées (170 personnes pour la Meuse). C’est le département qui paye.

Ainsi, grâce à l’état, les dépenses des collectivités locales vont augmenter… Qui va payer ? Le contribuable meusien bien sûr… Sans compter que les petits départements ruraux vont bientôt être des déserts administratifs obligeant leurs habitants à effectuer des déplacements importants (et donc à les payer…) pour accéder aux services publics disparus de l’éducation nationale (à Bar-le-Duc), de la justice (à Saint-Mihiel et à Verdun), de la sous-préfecture (à Commercy), de la poste, …

et la liste n’est pas terminée.

Jean Michel ARROYAS



  Derniers articles  
  7/04/2020 : Pour un égal accès à l’éducation pendant le confinement - 03/04/2020  
  2/04/2020 : Covid-19 : Olivier Faure réclame une « économie de guerre » face à l’épidémie - 22/03/2020  
  30/01/2020 : Conseil municipal de Bar-le-Duc - 06 février 2020  
  11/01/2020 : Débat retraites au Sénat : "C’était le Titanic" - 10/01/2019  
  30/12/2019 : Lutter contre la désertification médicale  
  30/12/2019 : Enquête PISA : le choc des inégalités n’est pas une fatalité  
     


Tous droits réservés à leurs auteurs respectifs.
Contactez-nous : fede55@parti-socialiste.fr - 1 place Maurice Genevoix 55100 VERDUN - Téléphone/Fax : 03 29 84 55 62
Site développé pour une résolution de 1024x768 avec Internet Explorer 6+, Mozilla Firefox 1+, Opera 8+, Safari 2+
XHTML 1.0 CSS 2.1 Mozilla Firefox
Propulsé par : SPIP - Conception : Olivier ROUET