Articles > Les Elus de Gauche (en Meuse, en Europe) > Conseil départemental de la Meuse > Questions écrites, orales, voeux & interventions > Année 2009 > Séance du 12 février 2009

  Articles populaires  
  Popularité 100 % : Enquête PISA : le choc des inégalités n’est pas une fatalité  
  Popularité 100 % : Lutter contre la désertification médicale  
  Popularité 99 % : Appel à manifester le 05 décembre 2019  
  Popularité 99 % : Réforme des retraites - Où en sommes nous ?  
  Popularité 99 % : Conseil municipal de Bar-le-Duc - 19 décembre 2019  
  Popularité 79 % : 2ème rencontre Centre-Ville : du 07 au 16 Août 2019  
     

Avenir du 8ème RA à COMMERCY - AV - 12/02/2009

Vœu d’urgence - Séance Plénière du 12 février 2009

Avenir du 8ème RA à COMMERCY

Par courrier en date du 5 novembre 2008, Nicolas SARKOZY, Chef de l’Etat et Chef des Armées faisait savoir qu’il avait demandé au Ministre de la Défense de surseoir à la fermeture du 8ème RA tant qu’une compensation équivalente en termes d’emplois ne serait pas trouvée.

Depuis ce courrier, on alterne les bonnes et les mauvaises nouvelles.
▪ Tout d’abord l’annonce d’une possibilité du retour d’un régiment stationné en Allemagne mais il fallait attendre le début de l’année 2009 pour confirmation, or aujourd’hui nous savons que ce ne sera pas vers Commercy, mais plutôt la Moselle et l’Alsace.
▪ Ensuite l’annonce du départ en juin 2009 de deux batteries soit 240 hommes. Après diverses interventions de représentants locaux, départementaux, nationaux, l’assurance fut donnée que l’on revenait à la situation évoquée dans le courrier du chef de l’Etat du 5 novembre 2008 donc pas de départ.
▪ Puis ces derniers jours, l’annonce de la suppression de 80 postes d’artilleurs dans le cadre d’un reformatage général des régiments d’artillerie.

Nouveau tollé des élus et réunion au ministère de la Défense ce mardi 10 février 2009 où ces derniers apprennent que le ministère propose un contrat de revitalisation du site piloté par M. le Préfet qui devra à terme compenser la suppression du 8ème RA.

Nouvelle cacophonie au sommet de l’Etat, le Chef de l’Etat, Chef des Armées ne serait pas suivi dans ses prescriptions par le ministère de la Défense.

Par ailleurs, que ce soit au niveau des crédits affectés aux sites frappés par les suppressions de régiments, au niveau du nouveau plan de relance annoncé par le Premier Ministre, la semaine passée, pas un euro de prévu pour Commercy.

Nous sommes toujours également en attente du rapport de la mission confiée au Préfet Blanc. Mais peut-on encore espérer une manne providentielle ?

C’est pourquoi, le soussigné vous demande au nom du Conseil Général, unanime je l’espère, de faire un nouveau courrier au Président de la République pour lui rappeler ses engagements du 5 novembre 2008 et lui demander :
- de confirmer ou d’infirmer la venue d’un régiment stationné en Allemagne à Commercy,
- d’activer le plan de revitalisation du bassin de Commercy,
- de surseoir au départ des 80 artilleurs tel qu’annoncé par le ministère de la Défense,
- de surseoir à toute suppression de poste tant que ne sera pas actée l’arrivée de 849 emplois publics ou privés en compensation des 849 militaires actuellement sur place.

Alain VERNEAU



  Derniers articles  
  7/04/2020 : Pour un égal accès à l’éducation pendant le confinement - 03/04/2020  
  2/04/2020 : Covid-19 : Olivier Faure réclame une « économie de guerre » face à l’épidémie - 22/03/2020  
  30/01/2020 : Conseil municipal de Bar-le-Duc - 06 février 2020  
  11/01/2020 : Débat retraites au Sénat : "C’était le Titanic" - 10/01/2019  
  30/12/2019 : Lutter contre la désertification médicale  
  30/12/2019 : Enquête PISA : le choc des inégalités n’est pas une fatalité  
     


Tous droits réservés à leurs auteurs respectifs.
Contactez-nous : fede55@parti-socialiste.fr - 1 place Maurice Genevoix 55100 VERDUN - Téléphone/Fax : 03 29 84 55 62
Site développé pour une résolution de 1024x768 avec Internet Explorer 6+, Mozilla Firefox 1+, Opera 8+, Safari 2+
XHTML 1.0 CSS 2.1 Mozilla Firefox
Propulsé par : SPIP - Conception : Olivier ROUET