Articles > Ce qu’a fait (ou laissé) la droite

  Articles populaires  
  Popularité 99 % : Conseil municipal de Bar-le-Duc - 28 juin 2018  
  Popularité 99 % : Primaires : pour gagner en 2012 - 19/09/2011  
  Popularité 99 % : Contrats aidés - 23/09/2010  
  Popularité 99 % : Profession de foi  
  Popularité 99 % : Discours de Ségolène Royal à Melle - 22 avril 2007  
  Popularité 99 % : Point de vue - Pour la première fois, une femme - Le Monde 04/04/207  
     

Création de la Maison de l’Histoire de France - 18/10/2011

Communiqué de Sylvie ROBERT, Secrétaire nationale chargée de la Culture, Karine GLOANEC MAURIN, Secrétaire nationale adjointe, Alain BERGOUNIOUX, Directeur de la Revue socialiste

Création de la Maison de l’Histoire de France

Le Parti socialiste s’inquiète de la création à marche forcée par le ministère de la Culture d’une Maison de l’Histoire de France, sur ordre du Président de la République.

Malgré la réflexion confiée à un groupe d’historiens chargés de concevoir un avant-projet, l’installation de la Maison de l’Histoire de France a été confirmée dans le centre de Paris et sur le site des archives de France.

Loin d’engager une concertation avec les personnels, pourtant concernés en priorité, au moment même où les Archives nationales entraient dans la phase de modernisation en se déployant sur le nouveau bâtiment de Pierrefitte sur Seine, le ministère a empêché toute réflexion et expression autour de ce projet. Après le limogeage de la directrice, Isabelle NEUSCHWANDER, la sanction du ministre s’abat sur les responsables syndicaux (conservateurs comme techniciens) des Archives, condamnés pour s’être exprimés publiquement.

Par cette remise en cause brutale des moyens de l’administration et le mépris des compétences des personnels de la fonction publique, la Maison de l’Histoire de France est l’expression caricaturale de la politique culturelle du Gouvernement et de sa volonté d’instrumentaliser l’histoire.

Le seul objectif du Ministère est d’aboutir en urgence à la création de la Maison de l’Histoire de France en janvier 2012. Un tel projet, engageant le Ministère et l’Etat pour de longues années, ne peut pourtant se concevoir sans le temps nécessaire à une véritable concertation avec l’ensemble de la communauté des historiens et des experts de son administration.

Le Parti socialiste demande au Ministre de la Culture de lever toutes les sanctions contre ses agents qui n’ont qu’exercé leurs fonctions syndicales. Il souhaite que soit réellement laissé aux historiens et à la communauté scientifique dans son ensemble la maîtrise de ce projet.



  Derniers articles  
  13/07/2018 : Face au Président des riches,..... un parti pour tous les autres.  
  3/07/2018 : Conseil départemental de la Meuse - 12 juillet 2018  
  2/07/2018 : Quels moyens pour la France océanique ? - 28 juin 2018  
  2/07/2018 : Journée mondiale des réfugiés : le Parti socialiste inquiet des dérives au sein des démocraties - 20/06/2018  
  2/07/2018 : Les aides au logement (APL) encore ciblées par le gouvernement - 20/06/2018  
  2/07/2018 : Abandon des 1000 créations d’emplois en France par General Electric - 15/06/2018  
     


Tous droits réservés à leurs auteurs respectifs.
Contactez-nous : fede55@parti-socialiste.fr - 1 place Maurice Genevoix 55100 VERDUN - Téléphone/Fax : 03 29 84 55 62
Site développé pour une résolution de 1024x768 avec Internet Explorer 6+, Mozilla Firefox 1+, Opera 8+, Safari 2+
XHTML 1.0 CSS 2.1 Mozilla Firefox
Propulsé par : SPIP - Conception : Olivier ROUET