Articles > A lire > Emploi, chômage, dialogue social > RSA - Revenu de Solidarité Active

  Articles populaires  
  Popularité 100 % : Enquête PISA : le choc des inégalités n’est pas une fatalité  
  Popularité 100 % : Lutter contre la désertification médicale  
  Popularité 99 % : Appel à manifester le 05 décembre 2019  
  Popularité 99 % : Réforme des retraites - Où en sommes nous ?  
  Popularité 99 % : Conseil municipal de Bar-le-Duc - 19 décembre 2019  
  Popularité 79 % : 2ème rencontre Centre-Ville : du 07 au 16 Août 2019  
     

La fusion du RSA activité et la prime pour l’emploi : 03/03/2015

Mardi 03 mars 2015 - communiqué de presse : Kamel Chibli, Secrétaire national au Handicap et à la Lutte contre les inégalités

La fusion du RSA activité et la prime pour l’emploi : plus de droits pour les travailleurs pauvres

Dès le début du quinquennat, le Gouvernement a marqué son engagement fort sur le thème des politiques de solidarité et a décidé de s’attaquer ainsi aux causes et aux manifestations de la pauvreté dans tous les domaines.
Cet engagement s’est traduit par la mise en œuvre du Plan pluriannuel de lutte contre la pauvreté et pour l’inclusion sociale, adopté en 2013.
Depuis deux ans, l’inspection Générale des Affaires Sociales (IGAS) est en charge de l’évaluation de sa mise en application. Le bilan pour la deuxième année est dans l’ensemble positif.

Dans le cadre de ce plan, le Parti socialiste salue les actions du Gouvernement pour lutter contre les inégalités, notamment les revalorisations significatives des minimas sociaux et des prestations sociales destinées aux ménages les plus modestes, particulièrement aux familles monoparentales qui dans leur grande majorité sont des femmes seules avec enfants.
Des actions ont également permis l’accès à la couverture maladie universelle complémentaire (CMU-C) et à l’aide pour l’acquisition d’une assurance complémentaire santé (ACS) à 600 000 personnes supplémentaires, grâce au relèvement du plafond de ressources.

De même, à la fin 2014, 8 292 jeunes ont bénéficié de la « Garantie jeunes » dans les dix territoires pilotes. Pour rappel, ce dispositif s’adresse aux moins de 25 ans, sans ressources et sans diplôme. Cet accompagnement complet et sur-mesure vers l’emploi ou la formation vise à favoriser le retour à l’autonomie. L’objectif, d’ici 2017, est de toucher 100 000 jeunes sur l’ensemble du territoire.

Aujourd’hui, le Gouvernement a présenté la feuille de route du plan pluriannuel de lutte contre la pauvreté et pour l’inclusion sociale pour 2015-2017. Les efforts faits seront maintenus et amplifiés.

Ainsi, le RSA activité et la prime pour l’emploi (PPE), dispositifs jugés trop complexes et peu efficaces, seront remplacés par la « prime d’activité » effective à partir du 1er janvier 2016.
Cette nouvelle prestation plus simple et lisible profitera à 4 millions de personnes pour une dépense annuelle de près de 4 milliards d’euros. Ce dispositif permettra de redonner chaque mois du pouvoir d’achat aux travailleurs aux revenus les plus modestes et encourager ainsi la reprise d’activité.
Les jeunes travailleurs de moins de 25 ans y seront pleinement éligibles, potentiellement 700 000 jeunes seront concernés.



  Derniers articles  
  7/04/2020 : Pour un égal accès à l’éducation pendant le confinement - 03/04/2020  
  2/04/2020 : Covid-19 : Olivier Faure réclame une « économie de guerre » face à l’épidémie - 22/03/2020  
  30/01/2020 : Conseil municipal de Bar-le-Duc - 06 février 2020  
  11/01/2020 : Débat retraites au Sénat : "C’était le Titanic" - 10/01/2019  
  30/12/2019 : Lutter contre la désertification médicale  
  30/12/2019 : Enquête PISA : le choc des inégalités n’est pas une fatalité  
     


Tous droits réservés à leurs auteurs respectifs.
Contactez-nous : fede55@parti-socialiste.fr - 1 place Maurice Genevoix 55100 VERDUN - Téléphone/Fax : 03 29 84 55 62
Site développé pour une résolution de 1024x768 avec Internet Explorer 6+, Mozilla Firefox 1+, Opera 8+, Safari 2+
XHTML 1.0 CSS 2.1 Mozilla Firefox
Propulsé par : SPIP - Conception : Olivier ROUET