Articles > Les Elus de Gauche (en Meuse, en Europe) > Ville de Bar-le-Duc > Tribune de l’Opposition - BarInfo

  Articles populaires  
  Popularité 100 % : Documents divers  
  Popularité 69 % : Est Républicain - 05/02/2008  
  Popularité 66 % : Leur politique d’affaiblissement de l’Ecole publique - 26/08/2008  
  Popularité 66 % : Chômage en août 2008 : une forte hausse - 30/09/2008  
  Popularité 66 % : IUT : l’inquiétude générale - 10/12/2008  
  Popularité 66 % : Le Conseil des ministres des transports, télécommunications et énergie de l’Union européenne et la « directive Retour ». - 09/12/2008  
     

BarInfo décembre 2018 / janvier 2019 ’Nouveau ? vous avez dit "nouveau"

BarInfo décembre 2018 / janvier 2019 - tribune "Les Elus de la liste "Bar-le-Duc passionnément"
NOUVEAU ? VOUS AVEZ DIT « NOUVEAU » ? ON POURRAIT EN SOURIRE...

La majorité municipale ne cesse de dire que tout ce qu’elle fait est « nouveau ». En réalité, cette majorité court après le passé.

Des décisions qui laissent beaucoup de barisien.nes sur le bord du chemin
« Ici on fait du bruit et de la poussière, ici on construit Bar-le-Duc de demain ! » peut-on lire devant la gare. On pourrait en sourire s’il ne s’agissait pas de bétonner la ville. On pourrait en sourire s’il ne s’agissait pas de supprimer un espace vert ou de retirer des pavés à peine posés. On pourrait en sourire si la ville était entretenue, si on ne laissait pas pousser des barrières métalliques dans les rues. On pourrait en sourire si un tiers des logements dans la ville n’était pas vide.

mais qui cachent la situation avec de vieilles recettes
Des promesses (tiens, où en est-on de la baisse de 40% du coût du chauffage à la côte Sainte-Catherine ?), des réceptions et des photos. En somme, dire ce que l’on fait, pour éviter de faire ce que l’on avait dit. Déconstruire et reconstruire, mais pour répondre à quels besoins urgents ? Quand on n’a pas d’idée, on pose du goudron.

tentent de montrer que Bar-le-Duc se transforme
En omettant de dire que tout reste à faire à l’intérieur au collège Gilles de Trèves, que la Communauté d’agglo n’a toujours pas idée de refaire la charpente du musée sur le point de s’écrouler, que le quartier Renaissance est à l’abandon.

et oublient d’innover.
A quand des actions pour améliorer le cadre de vie et le logement, favoriser le transport en commun et les déplacements, développer l’activité économique, lutter contre les inégalités sociales ?
A quand une réhabilitation des logements et des commerces vides en les rendant accessibles ?
A quand un soutien aux activités novatrices créant des emplois et des services non délocalisables, vecteur d’une identité pour la ville ?
A quand une politique de réduction de l’usage de la voiture individuelle ?
A quand une « école de demain » ?
Enfin, à quand une véritable « démocratie participative » qui ne nie pas les idées qui ne sont pas les vôtres ?

Nous vous souhaitons à toutes et à tous de belles fêtes de fin d’année et espérons que 2019 sera placée sous de nouveaux augures !

Les élus de la liste « Bar-le-Duc passionnément »


Document(s) associé(s)

document (PNG)

  Derniers articles  
  4/01/2019 : Ensemble, rétablissons l’ISF ! Pour un referendum d’initiative partagée - 18/12/2018  
  21/12/2018 : Le Parti socialiste salue le Pacte mondial sur les migrations - 18 décembre 2018  
  17/12/2018 : COP24 : le strict minimum – et même moins – et une France aux abonnés absents - 16/12/2018  
  16/12/2018 : le Parti socialiste propose un autre plan ! - 12/12/2018  
  16/12/2018 : Les socialistes déposent une motion de censure contre le gouvernement - 11/12/2017  
  16/12/2018 : Déclaration universelle des droits de l’homme : 70 ans et une époque qui la met au défi - 10/12/2018  
     


Tous droits réservés à leurs auteurs respectifs.
Contactez-nous : fede55@parti-socialiste.fr - 1 place Maurice Genevoix 55100 VERDUN - Téléphone/Fax : 03 29 84 55 62
Site développé pour une résolution de 1024x768 avec Internet Explorer 6+, Mozilla Firefox 1+, Opera 8+, Safari 2+
XHTML 1.0 CSS 2.1 Mozilla Firefox
Propulsé par : SPIP - Conception : Olivier ROUET